Passons un bel hiver

Depuis le 8 novembre, le mouvement de l’Eau, l’énergie de l’Hiver est à l’œuvre jusqu’au 12 février. Nous assistons au retour des températures froides, des brouillards, de la nudité des arbres, des jours plus courts.

Pour se maintenir en bonne forme et bien vivre cette saison très yin. Nous favoriserons des activités tournées vers l’intérieur plutôt qu’extraverties, des plats doucement mijotés, cuits longuement, et tout ce qui peut nous réchauffer le corps et le coeur.

Shiatsu et massages

C’est en hiver que l’on prend le temps de combler les vides d’énergie, que l’on vient réparer nos articulations. Nous allons porter notre attention sur les méridiens du Rein et de la Vessie et ce qui s’y rapporte : le squelette, les moëlles (cerveau, moëlle épinière), le système urinaire mais aussi le système reproducteur, les oreilles, la zone lombaire, les genoux.

Pour respecter la nature Yin de l’hiver, le Shiatsu se fait plus lent, plus profond. Le praticien attachera plus d’importance aux méridiens du Reins et de la Vessie et à leur lien avec le méridien du Coeur. Nous aiderons l’énergie Yin à se concentrer au niveau des Reins afin qu’elle serve de fondation pour la saison suivante.

Parmi les massages huilés, on préfèrera les massages ayurvédiques aux huiles chaudes qui harmonisent le corps et l’esprit et assouplissent les articulations. Les massages énergétiques saisonniers équilibrent l’énergie hivernale. Nous misons aussi sur les massages des pieds et la réflexologie plantaire pour tiédir l’énergie du méridien du Rein.

Naturopathie

Les pathologies qui apparaissent ou s’aggravent en Hiver sont variées. Mais nous retrouverons plus souvent hernies discales, douleurs lombaires, faiblesses articulaires au niveau des genoux, l’ostéoporose, le SAD, les états léthargiques, les phobies, les cauchemars générant la peur, les infections urinaires, les surdités, l’émotion de peur, fatigue. En plus des Shiatsu, des massages et de la relaxation, les plantes peuvent être d’un grand secours.

Parmi les huiles essentielles les plus aidantes en cette saison, pour les douleurs lombaires et la fatigue hivernale, l’huile essentielle d’épinette noire est sûrement l’une des plus efficaces. Cette HE stimule les glandes surrénales et agit comme une cortisone naturelle, elle est anti-inflammatoire et anti-allergique. C’est aussi un très bon neurotonique qui va limiter notre fatigue. Et en plus, elle agit contre les infections respiratoires. En revanche, comme elle régule les hyperthyroïdies elle est déconseillée en traitement long pour les personnes souffrant d’hypothyroïdie.

Hysope anti fatigue

Pour lutter contre la dépression de l’hiver due à la moindre quantité de lumière on utilisera de l’huile essentielle d’Hysope qui s’utilise en massage le long de la colonne vertébrale à la fois pour les baisses de moral et les angoisses mais aussi pour protéger la sphère ORL.

L’eau florale de Pin Sylvestre sera aussi efficace en cure de 20 à 40 jours pour le rhumatisme et les douleurs articulaires ainsi que pour la fatigue.

fleur de millepertuis

Pour retrouver l’impression d’un soleil intérieur, le Millepertuis fera merveille en complément alimentaire, sous forme de gélule.

Diététique chinoise

Aliments à favoriser pour l’hiver :

Salsifi
  • les tubercules et les légumes racines
  • les aliments de couleur noire ou foncés : les haricots noirs, les azukis, les châtaignes, les lentilles noires, les pruneaux, la pintade, le pigeon, le canard, le poulet noir, les myrtilles en conserve ou séchées
  • les épices foncées : vanille, le cacao, le café, le poivre, le genièvre
  • les aliments naturellement salés et/ou lié à l’eau : les algues, les poissons et fruits de mer
  • la viande de porc
  • les boissons chaudes : thé noir, chocolat, café

Mode de préparation

A condition de ne pas avoir de contre-indication médicale, les plats pourront être un peu plus salés que d’habitude. Et choisis avec des cuissons longues : pot au feu, ragoût… ou vapeur.

Hygiène de vie

feu de cheminée

C’est du bon sens, en Hiver, nous devons nous tenir au chaud. Donc pensons à notre garde robe : pulls, collants, bonnets, gants, chaussettes. Nous devons renoncer à marcher pieds nus, même à la maisons. L’intérieur de la maison doit être maintenu entre 18 et 20° environ, un peu moins la nuit pour les chambres.

Les nuits sont longues, nous pouvons en profiter pour dormir beaucoup plus. Bien que les humains n’hibernent pas, nous modérons nos activités en hiver pour économiser notre énergie vitale. Les bouillottes s’invitent dans nos lits pour le plus grand bonheur de nos os. Avant de nous coucher, un bain de pieds un peu chaud favorisera notre endormissement. Et son efficacité sera redoublée si nous y diluons quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande et de mandarine.

Réduire notre activité signifie aussi moins de sport. En tout cas de limiter nos efforts dans les sports d’endurance. A condition que le COVID nous laisse du répit, nous pouvons nous tourner vers le Tai Qi, la natation, les échecs.

En revanche, la méditation et les exercices de relaxation restent d’actualité pour développer l’enracinement de l’esprit, la perception corporelle.

Dans les arts, c’est la musique qui doit dominer en Hiver puisqu’elle vient apporter de la beauté à nos oreilles. Celle que l’on aime.Qu’elle soit vive ou douce, qu’elle nous fasse bouger ou pleurer. Ecoutons et jouons la musique.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je m’abonne à la newsletter ShiatsuK et je reçois ma To-do list ShiatsuK énergie de l’hiver

Un commentaire, un retour d'expérience, une suggestion ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.