1er décembre : une petite histoire

Le saint homme, la méditation et le chat

Un saint homme, trop malade pour aller se faire soigner, se recueillit et resta complètement concentré sans que bouge un seul de ses cheveux, de ses cils, de ses poils. Il sortit guéri de cette longue plongée.
Comme on lui demandait qu’il lui avait enseigné une si parfaite immobilité :
«Je l’ai apprise du chat qui guette une souris. Mais il arrivait à une concentration bien supérieure à celle que je n’ai fait qu’approcher. »

Contes des sages qui guérissent – Marie Faucher